Document de travail

L'effet surface/volume et ses limites

Claude Crampes et Michel Moreaux

Résumé

En augmentant la taille des équipements de production, de stockage et de transport, les entrepreneurs, privés et publics, veulent tirer avantage d’un accroissement de volume (outputs) proportionnellement supérieur à l’accroissement de surface (inputs). Mais ce gain d’échelle est limité par la résistance des matériaux, l’éloignement des points d’approvisionnement et de desserte, et les risques d’accident, de congestion et de perte de contrôle d’autant plus graves que l’équipement est important. L’article étudie les gains et les coûts induits par l’effet surface/volume dans les grands secteurs industriels.

Mots-clés

Economies d' échelle; stockage; transport; risque industriel;

Codes JEL

  • L63: Microelectronics • Computers • Communications Equipment
  • L9: Industry Studies: Transportation and Utilities
  • O14: Industrialization • Manufacturing and Service Industries • Choice of Technology
  • N7: Transport, Trade, Energy, Technology, and Other Services

Référence

Claude Crampes et Michel Moreaux, « L'effet surface/volume et ses limites », TSE Working Paper, n° 21-1200, avril 2021.

Voir aussi

Publié dans

TSE Working Paper, n° 21-1200, avril 2021