Article

Green Energy Pricing for Digital Europe

Claude Crampes et Yassine Lefouili

Résumé

Cet article examine les arbitrages associés à la numérisation du secteur de l'énergie. Nous présentons les bons et mauvais côtés de la numérisation, en insistant sur son caractère énergivore, et étudions dans quelle mesure elle peut contribuer à rendre les systèmes énergétiques efficients et durables. Nous examinons d'abord comment la numérisation facilite la réactivité de la demande et explorons ses implications pour la tarification à prix contingents, les effacements de demande et le service prioritaire. Ensuite, nous abordons la manière dont la numérisation peut contribuer à la décarbonation du secteur de l'énergie et discutons des promesses et des limites de l'intelligence artificielle dans ce domaine. Enfin, nous insistons sur la nécessité pour les décideurs politiques d’accorder une attention particulière aux problèmes de confidentialité soulevés par la numérisation du secteur de l'énergie et les cyberattaques qu'elle facilite.

Mots-clés

Electricity; dynamic pricing; digitalisation; artificial Intelligence;

Remplace

Claude Crampes et Yassine Lefouili, « Green Energy Pricing for Digital Europe », TSE Working Paper, n° 21-1209, mai 2021.

Référence

Claude Crampes et Yassine Lefouili, « Green Energy Pricing for Digital Europe », Enjeux numériques - Annales des Mines, n° 15, septembre 2021, p. 37–41.

Publié dans

Enjeux numériques - Annales des Mines, n° 15, septembre 2021, p. 37–41