Césure

Choisir sa césure en fonction de son projet

Les étudiants peuvent choisir de passer un an (après la licence ou après la 1ère année de master)  en césure. Ils peuvent ainsi partir en séjour d’étude voire même en année diplômante dans une université partenaire, effectuer un stage long en entreprise, ou encore développer un projet personnel (ONG, Projet humanitaire).

Stages

Grâce au réseau TSE alumni, les étudiants peuvent plus facilement trouver un stage en France ou à l'étranger. De nombreuses offres de stages sont proposées sur la plateforme en ligne par les entreprises et institutions en France et à l'étranger.

Pour une recherche plus spécifique, les étudiants peuvent aussi prendre contact avec un diplômé en mesure de les aider ou avec le service "TSE Careers" qui accompagne les étudiants dans leurs recherches et démarches.

Etudier dans une université partenaire

Plusieurs accords de partenariat ont été signés entre l'Université Toulouse Capitole et des universités à l'étranger (Accords ERASMUS ou hors ERASMUS)
=> En savoir plus sur nos universités partenaires

Beaucoup d'étudiants ont déjà connu une année sabbatique dans une université partenaire ou travaillent dans une entreprise ou sur un projet personnel.

Voici quelques exemples :

  • Sarah - Césure au Japon

    "Mon année au Japon m'a rendu beaucoup plus débrouillarde et indépendante. Grâce aux cours en anglais et à mon entourage (beaucoup d'internationaux) j'ai pu améliorer mon anglais."

    Léa - Césure en Norvège

    "Partir à l'étranger sur plusieurs mois permet d'acquérir une réelle ouverture d'esprit, de créer des liens uniques, d'avoir des opportunités à n'en plus finir, d'apprendre à savoir s'adapter, prendre des décisions et des responsabilités, prendre le temps de réfléchir à notre avenir, relativiser et sortir de sa zone de confort, oser, essayer, apprendre.. Cette année a été unique, m'a beaucoup apporté et m'a surtout donné envie de faire et de découvrir pleins de chose dans les années à venir."

    Quentin -
    En mobilité à New York

    "Je suis aujourd'hui capable de m'entretenir avec un anglophone à propos de n'importe quel sujet sans effort ou presque. Si vous venez de TSE c'est que vous avez vous aussi bénéficié d'un enseignement en anglais depuis une année ou deux vous posséderez les bases nécessaires et la barrière de la langue tombera quelques semaines après votre arrivée."

    Emma -
    En mobilité  au Danemark

    "D'un point de vue académique, je pense avoir eu une bonne première approche de cours tels que la théorie des jeux, l'économie du développement, l'économie international, mais aussi le droit de la concurrence et le droit de la propriété intellectuelle. Peut-être aussi une approche différente qui sera complémentaire à l'apprentissage en Master à la TSE.  Pour conclure, cette mobilité enrichissante a été une expérience incroyable, je recommande ! "